Gaella Loiseau, Ethnologue, chargée d’études

  Populations vulnérables, politiques de l’habitat et habitat précaire, discriminations

 

Elle a suivi des études d’ethnologie durant lesquelles elle a travaillé sur le mouvement évangélique tsigane (Bordeaux II) puis sur les politiques sociales et le relogement de populations gitanes sédentarisées dans le cadre d’un DESS de sociologie appliquée à l’intervention sociale (Paris 12).
Elle a ensuite contribué à une étude nationale commanditée par la DGAS (direction générale de l’action sociale) sur l’accès aux droits sociaux des populations tsiganes en France durant laquelle elle s’est focalisée sur l’accès à la santé et aux prestations sociales.
Depuis 2004, elle exerce la fonction de médiatrice départementale auprès des gens du voyage dans le département de l’Hérault. A ce titre elle est amenée à intervenir directement auprès des élus dans le cadre des installations spontanées des gens du voyage et à faire le lien avec l’ensemble des institutions concernées par l’accueil des gens du voyage, notamment durant la période des « grands passages ». Elle coordonne avec la DDTM (direction départementale des territoires et de la mer) la mise en œuvre du schéma départemental d’accueil et d’habitat des gens du voyage et a constitué un réseau départemental des gestionnaires qui travaillent sur les équipements d’accueil. Parallèlement elle a contribué avec le cabinet Aures à l’élaboration du schéma départemental des gens du voyage du Vaucluse.

Elle a participé avec l’association Les Ziconofages à la réalisation d’un film documentaire sur les populations tsiganes dans l’Hérault (Places désignées, 52′) et réalise actuellement avec la photographe Alexandra Frankewitz (collectif Transit) un web-documentaire sur l’habitat mobile. »

Elle a initié et organisé avec le laboratoire ART-Dev le colloque « Actualité de l’habitat temporaire » qui s’est déroulé à Montpellier en octobre 2013.

Membre du Leris depuis 2006, elle contribue aux travaux des séminaires et a travaillé avec Olivier Douard à la recherche (ANR 2009-2011) sur Jeunes et vulnérabilités, sous la direction de Patricia Loncle (EHESP Rennes).

Contact :  gaellaloiseau@gmail.com

Olivier DOUARD, (1951) Sociologue, directeur d’études

Olivier DOUARD, (1951)

Sociologue, directeur d’études,

Intervention sociale, enfance/jeunesse, animation et éducation populaire,  politiques publiques locales,

Sociologue, il a dirigé le Leris depuis sa création en 2000 jusqu’en avril 2012. Il reste aujourd’hui directeur d’étude du laboratoire où il supervise les missions. Il fut directeur d’études à Amedis de février 2003 à décembre 2006. Il est par ailleurs chargé de cours depuis 15 ans au Cnam de Paris (Histoire et actualité de l’éducation populaire). En 2001-2002, il fût chargé par la ministre de la Jeunesse et des sports, d’une mission d’étude sur la place de l’animation dans l’intervention sociale. Chercheur à l’Institut National de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire (INJEP) de 1994 à 2001 ; responsable de l’Unité de la recherche, des études et de la formation de 1997 à 2001. Fondateur en 1995 de la revue scientifique Agora (Éditions de Sciences Po), centrée sur les problématiques concernant les jeunes en France et à l’étranger; directeur fondateur (1996) de la collection d’ouvrages Débats-jeunesses (L’Harmattan). Il fut aussi auparavant responsable des départements de l’Animation et de la Formation supérieure à l’Institut du Développement Social (IRTS de Haute-Normandie). Il termine actuellement à une recherche ANR sur Jeunes et vulnérabilité.

Il est aussi membre du Comité scientifique et du bureau du réseau Jeunes et Sociétés (CNRS, Cereq, Idep-Grequam), membre du Conseil scientifique des Journées de la Recherche Sociale (Cnam, CNRS, Injep) et Président de l’Observatoire Régional de la Jeunesse Languedoc-Roussillon.

Dernières publications : avec Gisèle Fiche, Les jeunes et leur rapport au droit, (2001) ; Dire son métier. Les écrits des animateurs, (2003) ; sous la direction d’Albert Restoin, Éduquer pour demain, (2005) ; La précarité juvénile en Provence Alpes Côte d’Azur : état de la question (2007) ; Les jeunes en Languedoc-Roussillon (dir.-), (2008) ; sous la direction d’Albert Restoin,  Education populaire, enjeu démocratique, (2008); sous la direction de J-F Draperi, Penser la participation en économie sociale et en action sociale (2009) ; Jeunes et politiques de jeunesse en Languedoc Roussillon (2011) ; sous la direction de Patricia Loncle, Coopération et éducation populaire (2012), Jeunesse et politiques de jeunesse en Languedoc-Roussillon (dir.) (2012) …

Olivier Douard est membre de la Société Française de l’Évaluation.

Contact : leris@leris.fr

Jean BOURRIEAU, (1951), Chercheur en sciences de l’éducation

Jean BOURRIEAU, (1951),

Chercheur en sciences de l’éducation, chargé de mission éducation populaire

Education populaire, vie associative, enfance/jeunesse, participation, projet

Responsable associatif dans le champ des chantiers internationaux de volontaires, responsable de développement locale en milieu rural puis chef de projet d’un contrat de ville, c’est à travers une recherche action sur « l’international conduite de détour et stratégie de socialisation » que Jean Bourrieau a construit un lien entre le terrain et la nécessité de questionner une pratique.

Chargé de mission jeunesse et vie associative à la DIV (Délégation Interministérielle à la Ville) jusqu’en 2005, il est depuis chargé de mission éducation populaire dans une grande collectivité territoriale. Poursuivant dans le même temps des activités de recherche et d’enseignement, ce croisement du terrain et de la recherche constituent un contexte favorable à la poursuite des questionnements sur l’éducation populaire, la vie associative, les projets éducatifs de territoire, les relations associations institutions, la participation des habitants, les problématiques liées aux enfants et aux jeunes, etc.

Il intervient au titre du Leris dans les formations jeunesse de l’IFOREP et de la CCAS/EDF-GDF et est associé à l’accompagnement du Forum citoyen Jeunesse de la Région Rhône-Alpes.

Dernières publications : L’éducation populaire réinterrogée, L’Harmattan, 2001 ; La participation associative des jeunes », CNAJEP, 2003 ; Les jeunes, acteurs de la ville ; des démarches pour innover et construire ensemble, (coordination et rédaction), DIV, 2005 ; L’histoire des Compagnons Bâtisseurs ; des tensions salvatrices, in Une solidarité en chantiers ; histoire des Compagnons bâtisseurs, Arnaud Loustalot, INJEP, 2008.

Jean Bourrieau est membre du Conseil de l’UFR 8 de l’Université Paris 8.Vincennes/ Saint-Denis

Contact : jean.bourrieau@orange.fr