Jean BOURRIEAU, (1951), Chercheur en sciences de l’éducation

Jean BOURRIEAU, (1951),

Chercheur en sciences de l’éducation, chargé de mission éducation populaire

Education populaire, vie associative, enfance/jeunesse, participation, projet

Responsable associatif dans le champ des chantiers internationaux de volontaires, responsable de développement locale en milieu rural puis chef de projet d’un contrat de ville, c’est à travers une recherche action sur « l’international conduite de détour et stratégie de socialisation » que Jean Bourrieau a construit un lien entre le terrain et la nécessité de questionner une pratique.

Chargé de mission jeunesse et vie associative à la DIV (Délégation Interministérielle à la Ville) jusqu’en 2005, il est depuis chargé de mission éducation populaire dans une grande collectivité territoriale. Poursuivant dans le même temps des activités de recherche et d’enseignement, ce croisement du terrain et de la recherche constituent un contexte favorable à la poursuite des questionnements sur l’éducation populaire, la vie associative, les projets éducatifs de territoire, les relations associations institutions, la participation des habitants, les problématiques liées aux enfants et aux jeunes, etc.

Il intervient au titre du Leris dans les formations jeunesse de l’IFOREP et de la CCAS/EDF-GDF et est associé à l’accompagnement du Forum citoyen Jeunesse de la Région Rhône-Alpes.

Dernières publications : L’éducation populaire réinterrogée, L’Harmattan, 2001 ; La participation associative des jeunes », CNAJEP, 2003 ; Les jeunes, acteurs de la ville ; des démarches pour innover et construire ensemble, (coordination et rédaction), DIV, 2005 ; L’histoire des Compagnons Bâtisseurs ; des tensions salvatrices, in Une solidarité en chantiers ; histoire des Compagnons bâtisseurs, Arnaud Loustalot, INJEP, 2008.

Jean Bourrieau est membre du Conseil de l’UFR 8 de l’Université Paris 8.Vincennes/ Saint-Denis

Contact : jean.bourrieau@orange.fr

 

Spelca BUDAL (1982) Sociologue, chargée d’études

Spelca BUDAL (1982)

Sociologue, chargée d’études

Développement social, empowerment, discrimination, populations défavorisées

Dotée d’un master 2 de Sociologie (Université Ljubljana – Slovénie), elle s’investit sur le terrain dans le secteur associatif social qui lui a permis de travailler les problématiques liées à la lutte contre les discriminations des publics LGBT en tant que responsable de projet (pilotage d’un projet visant faire l’état de lieux de l’homophobie au milieu scolaire sur la Région Languedoc Roussillon, étude quantitative et qualitative). Elle était également animatrice et coordinatrice de différents projets auprès des publics LGBT.

Pour approfondir la réflexion sur les problématiques sociales et les outils de la recherche, elle se tourne vers le Master 2 Intermédiation et Développement Social (Montpellier 3) qu’elle finit en septembre 2015. Dans ce cadre, elle a engagé un travail auprès des publics défavorisés au Secours Populaire Français de l’Hérault, dans le cadre de recherche action en tant que chargé du projet (conception, conduite et évaluation de projet) visant à développer le « pouvoir d’agir » des personnes accueillies en les associant avec des bénévoles. Le projet a eu pour volonté de permettre aux participants de devenir acteurs du projet et de contribuer à leur émancipation. Travaux qui se situent dans le prolongement de ceux engagés par le Leris avec le Secours Populaire depuis plusieurs années.

Dans le cadre de recherche-action européenne sur la participation des jeunes roms, elle a participé au séminaire-formation du projet PEER porté par LERIS.

Elle participe également aux séminaires de recherche du Leris.

Contact : spelca.budal@gmail.com

Pauline SCHERER (1979) Sociologue, chargée d’études

Pauline SCHERER (1979)

Sociologue, chargée d’études

Expérimentation politique, processus de co-création et de co-conception, espace public, action collective, émancipation sociale.

Après des études de sociologie (Lyon 2), elle construit un parcours professionnel d’une dizaine d’années dans le secteur associatif culturel, artistique et social en tant que responsable de projets, en France et à l’étranger, abordant par l’action les questions de participation et d’émancipation.

Depuis 2011, via une reprise d’études universitaires (sociologie de l’action collective et du changement social, Montpellier 3), elle s’engage dans la recherche-action en sciences sociales, s’intéressant aux processus de co-création pluridisciplinaires (arts, travail social et sciences sociales notamment), en particulier dans l’espace public, et développe une approche critique de la participation. Elle collabore régulièrement avec l’association « La 27e Région, laboratoire de transformation publique », dont le but est d’expérimenter la co-conception des politiques publiques en impliquant les personnes concernées, les élus, les professionnels et les agents des collectivités.

Elle est aujourd’hui sociologue-intervenante. Elle envisage la recherche-action comme un outil d’émancipation collective. Elle participe aux travaux du Leris notamment dans le cadre d’une recherche-action menée avec le Secours populaire Français intitulée « la solidarité alimentaire de proximité : vecteur d’émancipation ? ». Elle intervient auprès de collectivités, d’associations et de collectifs militants sur des champs qui touchent à l’action sociale, culturelle et politique. Elle anime un atelier de recherche collective au sein des Fabriques de Sociologie à Montpellier.

Publications :

– Culture et développement des territoires ruraux : quatre projets en comparaison (en collaboration avec Vincent Guillon). Travail de recherche commandité par l’Ipamac dans le cadre du Réseau Rural Français en partenariat avec le Collectif Ville Campagne et les Parcs Naturels Régionaux de France. (2012), http://reseauculture21.fr/plateformeipamac/2012/03/08/culture-et-developpement-des-territoires-ruraux/

– La démarche de co-création artistique et sociale comme espace d’expérimentation politique et comme mode de résistance : trois expériences à l’échelle du quartier. Travail de recherche de Master 2, sous la direction de Pascal Nicolas-Le Strat. (2012). http://www.les-seminaires.eu/author/pauline/

– Dans l’atelier de l’action publique. Design, création et politique. Ouvrage collectif de l’association La 27e Région dirigé par Pauline Scherer, janvier 2015.

Contact : pauline.scherer@leris.org