Sep 05

L’impact du passage en Junior Association sur les trajectoires des jeunes

         A l’occasion des 20 ans du Réseau National des Juniors Associations, l’association a souhaité engager un travail de recherche sur le parcours de ces jeunes.

Que sont devenus ces jeunes? Dans quelle mesure cette expérience a participé d’une découverte / affirmation de leur goût pour l’engagement dans la cité, le travail collectif, ou encore l’invention et la concrétisation de projet ?

Alexane Brochard, sociologue, accompagnée par Virginie Poujol du Léris, va réaliser une enquête quantitative et qualitative auprès de jeunes pour mieux comprendre leur parcours et l’apport des JA dans celui-ci.

Les travaux seront rendus public à partir du mois de mars 2018.

Enregistrer

Enregistrer

Sep 05

La prévention spécialisée dans le Gard

L’association va s’engager dans un travail de fond sur la réécriture de son projet d’intervention. L’occasion pour l’équipe de salariés et d’administrateurs de repenser ses pratiques et modalités d’interventions au service d’un territoire.

A travers la demande telle quelle a été formulée par les dirigeants de l’association, nous pouvons percevoir deux questionnements. Le premier concerne la question de la coopération, le second les pratiques professionnelles. La question de la coopération est sensible mais essentielle pour construire une intelligence collective au service du territoire, elle peut être un levier pour agir[1]. Read the rest of this entry »

Sep 02

La Solidarité alimentaire de proximité : un vecteur d’émancipation ?

Le circuit-court, en tant que modalité de mise en lien des différents acteurs de la chaine alimentaire, peut constituer un outil d’émancipation individuelle et collective.

En cherchant à dépasser les discours injonctifs visant une certaine sanitarisation des pratiques des ménages (notamment les plus modestes alors que l’on sait que l’alimentation est une réelle variable d’ajustement budgétaire), ce projet vise à placer les familles et les agriculteurs au cœur du processus d’aide alimentaire pour interroger collectivement la solidarité alimentaire, les modes de production et d’approvisionnement, la qualité des produits, la consommation de fruits et légumes, les pratiques culinaires ou encore le soutien à la production agricole locale. En travaillant la question de l’alimentation, le projet aborde un sujet qui concerne directement les personnes, un sujet à propos duquel elles se sentent « en capacité », ce, afin de permettre une large participation. Read the rest of this entry »

Older posts «